Présentation des comptes de charges

comme dans l'exemple les comptes de charges sont classés de la manière suivante :

Les achats de biens et les achats de services représentent un grand nombre des opérations qui sont traitées par les entreprises

Les achats de services correspondent

les impôts sont des charges pour l'entreprise. Ce sont les services publics et les infrastructures perçus par l'entreprise en contrepartie des montants versés. La TVA ne fait pas partie des impôts qui sont payés par l'entreprise, seuls les ménages sont assujêtis à cette taxes, mais elle apparait en dette ou en créance dans le bilan, l'entreprise jouant le rôle de "percepteur" de cette taxe et pouvant déduire de cette TVA collectée la TVA payée sur les achats.

Les charges de personnel représentent une part plus ou moins importante des charges de l'entreprise selon son activité. Elles se décomposent entre les rémunérations et les charges sociales. Dans le cas particulier du travail de l'exploitant individuel, il y a confusion entre le résultat de l'entreprise et la rémunération du "patron", il nécessite donc un compte particulier.

Les autres charges de gestion courantes est un compte permettant l'enregistrement des charges d'exploitation qui n'ont pas été enregistrées précedemment. Ce sont essenciellement les charges liées à des pertes, à des dettes vis à vis des associés....

Les charges financières constituent une nouvelle catégorie de charges, elles ne sont pas liées au cycle d'exploitation, c'est à dire à l'activité normale de l'entreprise mais elles dépendent des efforts de financement de l'entreprise, les intérêts versés, les escomptes accordés, les pertes sur les opérations de changes, sur les placements

Les charges exceptionnelles constituent également une nouvelle catégorie de charges. Il s'agit de traiter les opérations qui ne sont pas liées à l'activité normale de l'entreprise ou à son financement. Ces opérations concerne des dépenses marginales (pénalités, amendes, dons, ...), les ventes d'immobilisations...

Les dotations aux amortissements et provisions sont les contreparties des pertes de valeurs constatées dans les comptes d'amortissements et de provisions, dans ces comptes nous enregistrons la perte de valeur du patrimoine de l'entreprise, dans les comptes de dotations c'est la charge correspondante qui est enregistrée.
Remarque : Ce sont les seules charges qui n'ont pas de conséquences nonétaires (baisse de trésorerie ou augmentation des dettes), la perte de valeur du patrimoine n'est pas de cet ordre.

Présentation des comptes de produits

Les produits dégagés par l'activité de l'entreprise sont les suivants :

Les ventes constituent la principale source de recettes de l'entreprise. Ces produits d'exploitation dépendent directement de l'activité de l'entreprise.

Les produits financiers sont de nature différente des produits d'exploitation, il s'agit d'enregistrer les recettes issues des opérations de participations, prêts et placements et autres opérations financières

Les produits exceptionnels ont leur origne relève d'opérations inhabituelles, par exemple : encaissement de dommages et intérêts ; plus-value dégagée lors de la cession d'une immobilisation

Retour à la fiche 4