Pour correctement analyser le bilan il est nécessaire de regrouper différemment les comptes (voir fiche précédente) et de mettre en avant les règles de liquidité ou exigibilté croissante.

Définition du bilan fonctionnel

Un travail de reclassement des éléments d'actif et des dettes a donc été effectué, en fonction des définitions qui suivent :

Actif du bilan fonctionnel

A l'actif les avoirs sont regroupés en 3 catégories, classées par liquidité croissante.
La liquidité est la capacité d'un bien, d'une créance,... à se transformer en ressource monétaire mobilisable pour effectuer le paiement d'une dette ou d'un achat.

Actif immobilisé (ou actif stable)

Les immobilisations représentent l'ensemble des biens (matériels, immatériels) et créances possédés durablement par l'entreprise.
Ces biens sont comptabilisés pour leur valeur d'achat, la perte de valeur due au vieillissement technique ou à l'usure (amortissements) étant comptabilisée séparément, de manière à avoir une idée précise du coût de remplacement de ces biens.

Actif circulant

On regroupe ensuite les éléments de l'actif ayant un degré de liquidité plus fort et qui sont directement liées à l'activité courante de l'entreprise. Les éléments de cet actif circulant se renouvellent périodiquement.

Trésorerie active

La trésorerie est constituée de l'ensemble des éléments de l'actif parfaitement ou très liquides permettant à l'entreprise d'effectuer les paiements nécessaires à son fonctionnement (paiement des dettes et des achats comptants).

Passif du bilan fonctionnel

Le passif d'un bilan fonctionnel se décompose en trois parties qui sont classées par ordre croissant selon leur degré d'exigibilité. Le degré d'exigibilité mesure le temps nécessaire à une dette pour devenir remboursable. Par exemple, un découvert bancaire devra être remboursé en quelques semaines maximum, une dette fournisseur en quelques mois et un emprunt à long terme en quelques années.

Capitaux permanents

Les capitaux permanents regroupent l'ensemble des Éléments du passifs dont le remboursement est le plus éloigné dans le temps pour une entreprise.


Passif circulant

Éléments du passif ayant un degré d'exigibilité plus rapproché et qui sont directement liées à l'activité courante de l'entreprise. Les éléments de ce passif circulant se renouvellent périodiquement.


 

Trésorerie passive

Présentation du bilan fonctionnel

Une telle réorganisation du bilan comptable permet alors d'analyser l'équilibre financier de l'entreprise en faisant apparaître d'une part le Fonds de roulement de l'entreprise ainsi que son besoin en fonds de roulement

Fonds de roulement

L'analyse financière permet d'évaluer la capacité d'une entreprise à faire face à ses besoins financiers. Pour se faire, elle dispose de ressources propres qui lui procurent une certaine marge de manœuvre notamment pour satisfaire ces besoins financiers à long terme, mais aussi pour satisfaire ses besoins à court terme.

La première étape dans l'analyse de la situation financière d'une entreprise passe par la détermination du Fonds de roulement de l'entreprise.

Présentation du fonds de roulement

Il existe une relation fondamentale entre certains postes de l’actif et les postes correspondants du passif.

  • Les immobilisations doivent être entièrement financées par des capitaux permanents  

Montant immobilisations < Montant capitaux permanents

La différence entre ces masses est appelé Fonds de roulement
Ce fonds de roulement est normalement positif (sauf exception) et c'est sa taille (relative) qui donne une image de la marge de sécurité financière dont dispose l'entreprise pour assurer le fiancement de ses investissements (immobilisations) par des fonds permanents et du remboursement de ses dettes à court terme par la mobilisation d'actifs circulants  


Ce Fonds de roulement est calculé à partir du "haut de bilan" de l'entreprise en fonction d'une part de son actif immobilisé, et d'autre part de son passif permanent.

Fonds de roulement = Ressources stables - emplois stables

ou d'un point de vue comptable :

Fonds de roulement = capitaux permanents - actif immobilisé

Le fonds de roulement constitue un excédent de ressources stables qui va permettre de financer une partie des besoins à court terme de l'entreprise appelés autrement besoins en fonds de roulement.

Commentaires du fonds de roulement

Le fonds de roulement est positif

Capitaux permanents > Immobilisations

Dans ce cas, les ressources stables de l'entreprise sont supérieures à l'actif immobilisé constitué, c'est à dire que les ressources stables couvrent les besoins à long terme de l'entreprise.

L'équilibre financier est donc respecté et l'entreprise dispose grâce au fonds de roulement d'un excédent de ressources stables qui lui permettra de financer ses autres besoins de financement à court terme.

Le fonds de roulement est nul

Capitaux permanents = Immobilisations

Dans ce cas, les ressources stables de l'entreprise sont égales à l'actif immobilisé constitué, c'est à dire que les ressources stables couvrent les besoins à long terme de l'entreprise.

Mais, même si l'équilibre de l'entreprise semble atteint, celle ci ne dispose d'aucun excédent de ressources à long terme pour financer son cycle d'exploitation ce qui rend son équilibre financier précaire.

Le fonds de roulement est négatif

Dans ce cas, les ressources stables de l'entreprise sont inférieures à l'actif immobilisé constitué, c'est à dire que les ressources stables ne couvrent pas les besoins à long terme de l'entreprise. La règle de prudence concernant l'équilibre financier n'est donc pas respectée.
L'entreprise doit financer une partie de ses emplois à long terme à l'aide de ressources à court terme ce qui lui fait courir un risque important d'insolvabilité.
Une telle situation entraîne généralement une action rapide de la part de l'entreprise pour accroître ses ressources à long terme et retrouver un fonds de roulement excédentaire

besoin de fonds de roulement

Une fois que l'entreprise a acquis les immobilisations indispensables à son activité de production, elle va devoir financer les besoins liés à son cycle d'exploitation.

Il existe en effet un décalage temporel entre d'une part les dépenses engagées par l'entreprise pour produire, et d'autre part, les recettes tirées de la vente des biens ou services produits par l'entreprise.

D'une part, l'entreprise a besoin de matières premières et autres biens intermédiaires qui sont consommés dans le temps selon la cadence de production de l'entreprise.

De plus, l'entreprise peut dans certains cas bénéficier de délais de paiements accordés par ses fournisseurs ce qui lui permet de différer dans le temps le règlement de ces charges.

De la même manière, l'entreprise peut être amenée à concéder des délais de paiement à ses clients et enregistre alors les créances clients qui retardent d'autant la perception par l'entreprise des encaissements liés à des ventes déjà réalisées...

Le besoin en fonds de roulement résulte donc des décalages temporels entre les décaissements et les encaissements des flux liés à l'activité de production de l'entreprise

Détermination du B.F.R.

Le bilan fonctionnel, tel qu'il est présenté, fait apparaître les éléments de l'actif et du passif qui se rapportent à l'activité de l'entreprise et qui permettent de déterminer ses besoins de financement à court terme.

Il s'agit donc maintenant de comparer les besoins à court (et moyen) terme et les ressources (à court et moyen terme).

Nous allons maintenant étudier les différents éléments "fluides", actif et passif circulant.

Principaux éléments de l'actif circulant :

Principaux éléments du passif circulant :

 

Présentation du B.F.R.

Le Besoin de financement est calculé à partir du "bas" du bilan fonction de l'actif et du passif circulants

Besoin de Fonds de roulement =
       Emplois d'exploitation - Ressources d'exploitation

ce qui donne d'un point de vue comptable (à partir du bilan fonctinnel) :

Besoin de Fonds de roulement =
       Actif ciculant - Passif circulant

Le fonds de roulement constitue un excédent de ressources stables qui va permettre de financer une partie des besoins à court terme de l'entreprise appelés autrement besoins en fonds de roulement.



Commentaires du B.F.R.

Le besoin en fonds de roulement est positif

Emplois d'exploitation > Ressources d'exploitation

L'entreprise doit donc financer ces besoins à court terme soit à l'aide de son excédent de ressources à long terme (Fond de roulement), soit à l'aide de ressources financières complémentaires à court terme (concours bancaires...).

Le besoin en fonds de roulement est nul

Emplois d'exploitation = Ressources d'exploitation

L'entreprise n'a donc pas de besoin d'exploitation à financer puisque le passif circulant suffit à financer l'actif circulant.

Le fonds de roulement est négatif

Emplois d'exploitation < Ressources d'exploitation

L'entreprise n'a donc pas de besoin d'exploitation à financer puisque le passif circulant excède les besoins de financement de son actif d'exploitation.

L'entreprise n'a donc pas besoin d'utiliser ses excédents de ressources à long terme (Fond de roulement) pour financer d'éventuels besoins à court terme.

Dans tous les cas, les besoins éventuels de financement du cycle d'exploitation pour une entreprise dépendront en grande partie de son pouvoir de négociation qui lui permet d'agir sur le montant de ses créances clients ou de ses dettes fournisseurs.